Les bâtiments religieux de Belle Isle en Terre

En France, comme dans tous les pays européens, l’architecture religieuse est un domaine extrêmement important. Aujourd’hui, les bâtiments religieux sont devenus un objet de contemplation tant sur le plan esthétique que sur le plan de la construction. Cet engouement est dû au fait que l’architecture religieuse est plus complexe, que celle civile, en raison des techniques employées pour la structure. Découvrez les principaux édifices religieux de Belle Isle en Terre.

Ancienne église Saint-Jacques

Lieu de culte catholique traditionnel, l’église Saint-Jacques a été construite entre 1916 et 1918. Son édifice en pierre présente un plan en croix latine avec une nef, un transept, un chœur en saillie et un toit plat aux angles arrondis. C’est un ensemble d’éléments qui vous permettra donc d’admirer ce joyau sans jamais vous lasser.

Le toit de cette ancienne église a deux versants droits avec une couronne de lanternes dans le transept. La façade se compose de deux tours légèrement en saillie, surmontées d’un beffroi et d’un clocher. La partie centrale de la façade comporte une porte triple avec au-dessus une fenêtre en arc et deux niches sur les côtés.

L’église Saint-Jacques domine le complexe religieux composé :

  • de l’Église presbytérienne,
  • du couvent des sœurs de Sainte-Anne,
  • et de l’ancien collège.

Notons que ce complexe se situe au centre de la ville de Saint-Jacques.

La chapelle de LocMaria

La chapelle de Locmaria-an-Hent ou Notre-Dame de la Source a été construite au XVe siècle. Elle représente l’une des étapes du Tro Breiz, un pèlerinage entre les sept évêchés où ont été transformées les reliques des sept saints fondateurs de la Bretagne.

Cette chapelle est remarquable par la présence d’une cheminée autour de laquelle les pèlerins se réchauffaient pendant leur voyage spirituel. L’ossuaire adjacent de cet édifice religieux ainsi que la chapelle en question ont été classés aux Monuments Historiques le 8 octobre 1910.

Après l’effondrement de l’arc en 1641, la chapelle a subi des transformations successives qui ont nécessité la reconstruction partielle du clocher. Au pied de ce dernier, on peut encore voir le fer-de-lance de la famille de Tréanna. Le bâtiment contient également plusieurs statues anciennes, dont saint Isidore, saint Thibon ou encore le Christ en croix.

Le mausolée de Lady Mond

Le mausolée a été construit par Armel Beaufils dans le style traditionnel d’un ossuaire. Il contient en son sein les restes de Lady Mond et de son mari. Grâce à son mariage avec Sir Robert Mond, Lady Mond était l’une des femmes les plus riches de son époque.

Elle était très investie dans les activités de mécénat. Son corps a été enseveli dans un cercueil d’ébène qui est placé dans une tombe de granit rose tandis que celui de son mari est en Angleterre. Le Mausolée est situé dans une crypte entourée des autres tombes des membres de la famille de Lady Mond. La porte du tombeau a été réutilisée par l’église du Paradis à Keranfloch dans la commune de Trégrom.

L’essentiel étant dit, vous avez désormais une liste des bâtiments religieux que vous pouvez visiter lors d’un bref séjour dans Belle Isle en Terre. Pour que cette aventure soit belle et enrichissante, n’oubliez pas de bien préparer votre itinéraire. Dans ce contexte, il est recommandé d’opter pour une agence de voyage ou de tourisme qui vous accompagnera tout au long de ce processus. Inutile de vous dire que le choix de cette dernière doit dépendre de votre budget.